Pas trop mal la chaussure minimaliste

Guy et Chantal sur le Mont Albert

Nous avons eu le plaisir de gravir le Mont Albert en Gaspésie dimanche 29 septembre 2013. La température était absolument extraordinaire.

Ayant diminué de façon extrême nos possessions pour notre départ en Mai de cette année, je ne possède plus de chaussures de marche. Je ne dis pas « bottes de marche » puisque je n’en ai jamais utilisé. Au fil des ans, j’ai fait de la montagne avec des chaussures basses de marche ou encore des chaussures de course en sentier. Ça fonctionne bien pour moi. C’est léger. La traction est suffisante. Mes chevilles ne se plaignent pas. Au pire, quand c’est mouillé, j’enfile un bas en Goretex pour conserver mes pieds au sec.

New Balance MT100

Pour cette randonnée, la seule chaussure qu’il me restait pouvant faire l’affaire est mon New Balance MT100. C’est une chaussure minimaliste de course en sentier (pré-Minimus, la nouvelle série de chaussures minimalistes de New Balance). Je la savais confortable. Je l’espérais pas trop glissante. Belle surprise. Elle a relevé le défi avec brio. Elle ne dérape pas plus que mes autres chaussures, c’est à dire très très peu. Aucun inconfort. Étant légère elle n’a pas ajouté de charge à chacun de mes pas. Bien entendu, elle demande d’être attentif ou on met les pieds afin d’éviter d’embarquer de la flotte ou de se fracturer un orteil. J’imagine qu’elle ne serait pas très durable si je lui imposait ce régime à tous les jours pendant plusieurs semaines par contre. J’ai apprécié l’expérience et je suis très satisfait.

Publicités