Long time no see: la coulée Carrier

Première ascension pour moi de la coulée Carrier depuis notre départ le 8 mai. J’ai allégé ma grosse bécane au maximum, je me suis bien échauffé et j’ai souffert autant que je pouvais pendant 18 minutes et 52 secondes. J’aurais aimé descendre sous la barre des 18 minutes mais j’ai donnée le maximum. Je crois que j’aurais été capable de retrancher 10-15 secondes à notre arrivée la semaine dernière. 10 jours de nourriture de ma maman a un effet sur mon centre de gravité…

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Vélo. Bookmarquez ce permalien.