Comparaison Arkel Dauphin 32 et Ortlied Sport Packer +

Parmis ma multitude de questions à propos du matériel pour notre voyage d’un an en Amérique du Sud, celle concernant les sacoches à utiliser se pose. Je suis un ami d’Arkel depuis très longtemps (je vendais leurs produits à mon magasin de vélo) . Je me suis départi des mes EXR-38 en 2010 puisque je ne suis pas du type « compartiment » mais plutôt « grande poche ».  Chantal aime beaucoup ses Dauphin 32 qui sont exactement de ce type. J’ai fabriqué de petites sacoches à partir de sacs militaires. Elles sont supers mais non imperméables. Résistantes à l’eau mais pas imperméables. Je suis donc du type « grande poche imperméable ». Pour satisfaire ma curiosité, j’ai acheté des sacoches Ortlieb Sport Packer Plus. C’est le top des petites sacoches chez Ortlieb. Maintenant, est-ce que nous deviendrons des utilisateurs Ortlieb ou demeurerons nous des fidèles utilisateurs Arkel?

Ortlieb Sport Packer Plus

Avantages

  • Le tissus est soudé plutôt que cousu
  • Les crochets sont super facile à ouvrir-fermer sans tension et sont faciles à ajuster en largeur sans outil
  • Excellente protection contre la pluie
  • Chantal aime bien le rabat et les attaches qui cache bien l’intérieur de la sacoche
  • Elles se tiennent debout lorsque détachées du vélo et déposées par terre (pleines)
  • Poches intérieures

Désavantages

  • Les attaches sont entièrement de plastique. Robuste?
  • Le rail inférieur en sourire rend le positionnement sur nos porte-bagages avant difficile (boulon qui dépasse)
  • L’ouverture avec 2 cordellettes est longue à refermer mais en ne refermant qu’une c’est plus rapide
  • Nécessite un 2e crochet en bas pour que rien ne bouge
  • Guy n’aime pas le rabat et le système à deux cordelettes

Arkel Dauphin 32 (première génération)

Avantages

  • Le dos en plastique rigide protège du porte-bagage et des boulons
  • L’ouverture est très rapide et grande (la plus agréable à utiliser)
  • Grande poche extérieure
  • Rail en aluminium très rigide
  • Crochets en aluminium super solides (je préfère)
  • Tissus plus épais et plus rigide. La sacoche se tient mieux.

Désavantages

  • Crochets de première génération (cam sans caoutchouc) glissent (Est-ce que les crochets de seconde génération ou un loquet central réglerait le problème?)
  • Les courroies qui gardent les longs crochets en J plaqués contre le dos en plastique étirent et laissent les sacoches faire du bruit (Un deuxième crochet ou un système de type Ortlieb réglerait le problème)
  • Le système de fermeture plus simple est moins étanche que celui des Ortlieb. La nouvelle génération a un velcro pleine longueur se qui doit améliorer la fermeture.
  • Est-ce que les coutures sont aussi durables qu’une soudure des tissus?

Le débat continue…

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Vélo. Bookmarquez ce permalien.