Ubuntu Moblin Remix 9.10

Je suis toujours attiré par tout ce qui est alternatif. L’interface des systèmes d’exploitation n’y échappe pas. L’arrivé des petits ordinateurs portatifs à écran 8-9-10 pouces impose certaine contrainte d’affichage. Pour ma part, je trouve que l’interface régulière (Windows et Linux) avec les menus et icones de taille normale (pour nos merveilleux écrans de 22 pouces), n’est pas très agréable à utiliser.  Depuis octobre 2009, j’utilise EasyPeasy 1.5 (Basé sur Ubuntu Netbook remix 9.04) avec beaucoup de plaisir. Je trouve que l’interface plein écran, avec ces gros boutons, procure un bon compromis entre l’utilisabilité et l’affichage. Mon seul point négatif était la perte des multiples bureaux virtuels permettant de démarrer des applications dans des écrans distincts. Je réussissais à vivre avec sauf pour Gimp qui est très désagréable lorsqu’il est en compagnie d’autres applications. Je n’avais simplement pas tenté la combinaison de touche CTRL-ALT-Flèche pour changer de bureau. Ça fonctionne!  J’utilise ces touches plusieurs fois par jours sur mon poste de travail fixe mais je croyais que ça ne fonctionnait pas avec EasyPeasy. J’ai réglé mon irritant le plus grand.

Ce grand détour pour mettre en contexte mon appréciation des interfaces alternatives nous dirige vers mon essai de Ubuntu Moblin Remix 9.10. Moblin est ou était un projet supporté principalement par Intel. L’idée était de produire une interface tirant parti de la petitesse des écrans de mini ordinateurs portatifs et probablement éventuellement des tablettes de tout genre. Ils ont tenté de mettre en place un nouveau paradigme. Ubuntu a produit une mouture incluant l’interface Moblin à l’automne 2009.  Peut-être est-ce mon utilisation intensive des interfaces habituelles mais je n’ai pas compris ce nouveau paradigme. En fait, j’ai compris un peu mais je ne trouvais pas dans cette interface les applications autres que le navigateur internet. Peut-être que Moblin était rendu à ce point au moment de la sortie de UMR 9.10?  Ça ne m’a pas permis d’apprécié l’expérience.

Je tenterai de faire l’essai de MeeGo 1.0 (Distribution Linux enfanté par le mariage Moblin (Intel) et Maemo (Nokia)) plus tard. Ce nouveau paradigme sera probablement un peu plus évolué. À suivre!

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Linux. Bookmarquez ce permalien.