Comportement des vélos

Depuis quelques semaines, je me pose des questions concernant le comportement de mes vélos. Ce sont des choses inanimées qui ont un comportement seulement quand je leur donne vie mais tout de même. Plusieurs lecture, principalement sur la liste i-BOB m’a donné à réfléchir sur un phénomène qu’ils nomment « planing » en anglais. Il semble que certains vélos « plane ». On pourrait décrire ce phénomène par la synchronisation parfaite entre le cycliste et la bécane.

Lorsque je roule avec mon Koga-Miyata Valley Runner, je me sens très à l’aise. Si je me lève debout dans une côte, j’ai l’impression que le vélo se synchronise avec mon coup de pédale, peu importe la cadence de pédalage. Ce vélo est lourd et robuste mais la grimpe en danceuse semble facile (à tout le moins, pas trop pénible). Si c’est ça le « planing », et bien ce vélo plane pour moi. Par contre, lorsque je roule avec mon vélo de route Univega Super Strada, je ne réussi pas vraiment à bien me synchroniser avec lui. Peut-être ne plane-t-il pas? Même mon Mikado en livrée « single Speed » ou dans sa version test 9 vitesse semble mieux se synchroniser. Plus bas, je vais noter mes observations relatives à différentes randonnées avec différents vélos. Peut-être arriverai-je à cerner ce principe et à l’optimiser.

Mercredi 24 juin 2009

Test du Mikado et de l’Univega dans la petite montée qui mène à notre tranquille cartier. Le Mikado semble toujours bien se synchroniser à moi ou inversement, je me synchronise bien à lui. L’Univega ne donne pas la même sensation. Peut-être est-ce le fait qu’il est un peu plus léger et que ses bases sont plus courtes (443mm vs 413mm)? La direction aussi semble plus nerveuse. La distance entre l’essieu avant est plus faible sur l’Univega (617mm vs 631mm), l’angle de direction est plus pentu d’un demi degré avec une chasse de fourche identique. J’imagine que l’addition de tous ces facteurs donne une sensation différente. Peut-être que l’impression est simplement une accélération plus facile et une nervosité plus grande de l’Univega vs Mikado vs Koga-Miyata. Je vais continuer à réfléchir. Dès que j’ai le temps, je produirai un dessin à l’échelle de chaque vélo pour comparer visuellement et aussi demander l’avis d’experts.

Mardi 23 juin 2009

Retour du physio à Petit-Matane par le deuxième (côte) avec le Mikado en mode 9 vitesses (roue arrière de l’Univega). J’ai l’impression de réussir à me synchroniser avec le vélo facilement peu importe la cadence. J’ai plus de plaisir à rouler sur la route en bermuda+chemise+chaussure de marche qu’avec mes souliers à clip et mes cuissards/chandails. Je devrai me questionner la dessus.

Qu’est-ce qui ferait que cela ne fonctionne pas bien avec l’Univega? Avec le Mikado, pour les tests j’ai la même roue arrière, une hauteur de pédalier semblable (les deux sont moint haut que le Koga-Miyata). L’Univega est plus léger mais à 25 livres, il est lourd aussi. Les bases sont beaucoup plus longue sur le Mikado (44cm vs 41.5cm) mais celle du Miyata sont seulement 1cm plus long à 42.5 cm. Les angles de cadre sont semblable à un demi degré près. Selon ma mémoire l’Univega est en Tange Champion et le Mikado en Tange 900. Je vais refaire le test de la courte côte près de chez moi pour alterner entre les deux vélos.

Lundi 22 juin 2009

Sortie sur route en côte (coulée Carrier) avec l’Univega. La potence plus courte améliore beaucoup ma position et mon confort, surtout pour le coup. Une cadence rapide ne semble pas bien fonctionner. Avec une cadence très lente (si je grimpe assis, j’ajoute deux gears de plus avant de me lever), on dirait que je le vélo se synchronise pas trop mal avec moi.

Samedi 20 juin 2009

J’ai fait un petit test dans la montée qui nous amène dans notre cartier. De façon alternative, j’ai gravi la côte en danseuse avec le Miyata (dans sa version normale), l’Univega et le Mikado (en version 9 vitesse avec la roue arrière de l’Univega).

Miyata: Je me syncronise bien peu importe la cadence. Je peux grimper en danseuse à cadence élévé et basse et je suis très à l’aise.

Univega: J’ai fait plusieurs essais pour déterminer qu’une potence plus courte rendait la direction moins nerveuse et copiait le positionnement du Miyata. À cadence rapide, je ne me sens pas à l’aise. À cadence plus basse, ce n’est pas trop mal.

Mikado: On dirait que je me synchronise bien peu importe la cadence. La position n’est pas idéale avec une potence trop longue mais le feeling est bon.

Conclusion: Peut-être queje devrais tenter une vraie sortie sur route avec l’Univega.

Cette entrée a été publiée dans Vélo. Bookmarquez ce permalien.